Appareil photo instantané Instax Square SQ6 de Fujifilm

Fujifilm lance le SQ6, son second appareil Instax au format carré



Un an après la sortie du SQ10, son premier appareil instantané fonctionnant avec le film carré Instax Square, Fujifilm sort un nouveau modèle dans cette gamme. Cette fois-ci, le SQ6 est entièrement analogique.

Un rien de temps se sera écoulé entre le moment où l’annonce d’un nouvel appareil chez Fujifilm a filtré, et celui où l’appareil va arriver en magasin.
Fujifilm France présentait en effet aujourd’hui à la presse son dernier modèle, l’Instax Square SQ6, que l’on pourra retrouver en rayon dès demain, vendredi 25 mai 2018.

Le SQ6 fonctionne avec des films Instax Square, tout comme le SQ10 sorti l’an dernier, mais c’est à peu près le seul point commun entre les deux modèles. Alors que le SQ10 se présentait comme un appareil hybride, qui avait largement recours à des technologies numériques, avec son écran LCD, ses multiples fonctions d’édition et ses possibilités de stockage, Fujifilm a choisi avec le SQ6 de revenir aux basiques avec un appareil 100% analogique.
Pas d’écran LCD, pas de possibilité de retoucher ses images ou de choisir celles que l’on va imprimer. Le SQ6 se veut un appareil instantané pur jus. On appuie sur le déclencheur et une photo sort aussitôt.

Sur le plan du design aussi, le SQ6 s’éloigne du SQ10 pour adopter un charme qui lui est propre. Alors que le SQ10 revendique, jusque dans sa forme et son apparence, un côté technologique et futuriste, le SQ6 reprend pour sa part davantage les codes des appareils rétro. Trois coloris sont disponibles au lancement, aussi sages qu’élégants : Graphite Grey, Pearl White, Blush Gold.

Côté réglages, on retrouve des fonctions assez standards sur les boîtiers de la gamme Instax,et relativement équivalentes à celles de l’Instax Mini 90, par exemple. Contrôle du flash, modes selfie (appuyé par un miroir placé juste à côté de l’objectif) auto, macro et paysage, fonction de double exposition… On notera en revanche l’absence de pose longue.

Autre point intéressant, le SQ6 est livré avec un jeu de trois filtres de couleur : orange, violet et vert. Ces accessoires en plastique se positionnent sur le flash pour donner une forte dominante colorée à vos images et créer des effets intéressants. Jusqu’à présent, ces accessoires n’avaient jamais été proposés en kit avec un appareil de la gamme Instax.

En se passant d’écran LCD sur ce modèle, Fujifilm parvient à proposer un coût plutôt compétitif pour son Instax Square SQ6. Avec un prix fixé pour son lancement à 139€, soit près de 100€ de moins que le SQ10, le SQ6 se positionne comme un appareil bien moins cher, nettement plus abordable. Peut-être une façon pour Fujifilm de démocratiser davantage le format Square…