Appareil OneStep 2 de Polaroid Originals

Goodbye Impossible Project… Hello Polaroid Originals !



Impossible Project mijotait quelque chose depuis un moment. Les fans de photo instantanée spéculaient en attendant la révélation finale. Ils sont maintenant fixés. Depuis hier, le 13 septembre, Impossible Project est devenu Polaroid Originals. Bon mais qu’est-ce qui change au juste ? S’il n’y a pas franchement de grand bouleversement à l’horizon, nous avons droit à quelques annonces tout de mêmes très intéressantes.

Quelques explications…

C’est une histoire pleine de rebondissements que celle de Impossible Project. Lors de l’abandon par Polaroid de la production de films instantanés en 2008, cette petite boite se lance pour reprendre les choses en main et continuer à faire vivre les appareils Polaroid en sortant du film.

La formule chimique doit changer, et Impossible Project s’efforce au fil des ans de perfectionner ses films pour les appareils de type 600, SX-70 et Spectra, pas toujours à la hauteur de leurs prédécesseurs. Impossible Project sort même un appareil en 2016, l’Impossible I-P, qui rencontre un succès plutôt mitigé. La marque ne bénéficie pas de la même notoriété auprès du grand public que Polaroid, et ne dépasse pas franchement le cercle des amoureux et autres puristes de la photo instantanée à l’ancienne.

Au printemps 2017, Impossible Project obtient le droit d’utiliser le nom de marque Polaroid. Et voilà comment aujourd’hui Impossible Project se renomme Polaroid Originals. Un symbole fort, un choix stratégiquement important, qui permet de s’appuyer directement sur un nom connu de tous et risque bien de donner un nouvel élan à la marque.

La marque, qui va poursuivre la production de films, profite de ce rebranding pour multiplier les annonces. Sortie d’un nouvel appareil, sortie de nouveaux films… voici ce que l’on sait pour le moment.

Le OneStep 2, un nouvel appareil pour l’occasion

Un des points importants de cette annonce, en dehors du changement de nom, concerne le lancement d’un nouvel appareil, le Polaroid OneStep 2. Le modèle One Step, créé par Polaroid en 1977, il y a donc tout juste 40 ans, était un des boîtiers emblématique de la série 600. Connu et reconnu pour sa simplicité d’utilisation, ce boitier avait remporté l’engouement du grand public. Polaroid Originals remet au goût du jour cet appareil, avec une version qui conserve le charme vintage du One Step premier du nom, mais lui ajoute une couche de nouveautés.

Le Polaroid OneStep 2 conserve très largement la simplicité d’utilisation qui caractérisait son prédécesseur, mais bénéficie de quelques fonctions intéressantes :

  • Flash intégré
  • Retardateur
  • Compteur de vues qui prend la forme de deux rangées de LED signalent le nombre de poses restant dans la cartouche
  • Le One Step 2 fonctionnera avec le film i-Type utilisé par l’appareil Impossible I-P, et avec le film 600.
  • Il sera alimenté par une batterie interne, rechargeable par USB.
Le OneStep 2 fonctionnera avec des films i-Type ou des films 600.

Le OneStep 2 fonctionnera avec des films i-Type ou des films 600.

Surtout, le prix du OneStep 2, annoncé autour des 120€, le positionne comme un appareil nettement moins coûteux que l’I-P, donc plus accessible par le grand public. Il est aussi susceptible d’entrer en concurrence un peu plus frontale avec la gamme des appareils Instax de Fujifilm. Le prix des consommables reste toutefois largement en faveur de ces derniers, puisque les cartouches de film 600 ou bien i-Type consommées par le One Step 2 (les mêmes que pour l’appareil précédent d’Impossible Project, le I-1) coûteront pas moins de 16€. Avec 8 photos par recharge, chaque pose coûte pas moins de 2€.

Et une nouvelle génération de films Polaroid, s’il vous plait

Le nouveau site, eu.polaroidoriginals.com présente ce nouvel appareil, et met également en avant la dernière génération de films destinés aux différents types d’appareils Polaroid. Leur chimie a une nouvelle fois été revue.

Les cartouches de films couleurs, noir et blanc, et leur variantes avec cadres de couleur, voient leur packaging complètement changé pour l’occasion, et sont désormais logiquement habillées aux couleurs de Polaroid Originals. Le catalogue complet d’éditions spéciales (films duochromes, Metallic Frames, Silver/Black/Gold Frames et autres…) sorties par Impossible Project n’est pas encore repris. Questions de priorités, sans doute.

Le packaging des films est bien évidemment actualisé.

Le packaging de tous les films est bien évidemment actualisé.

On imagine que toutes ces éditions collector pourraient réapparaître sous un nouveaux packaging. Ce n’est pour l’heure qu’espoirs et suppositions, il va falloir patienter un peu pour que toutes les questions trouvent réponse.

  • amigo toro

    Les bonnes nouvelles! J’aime montrer a mes amis les « nouveaux » appareils-photos instantanees. J’aime leurs reactions – « quoi, les polaroids existent toujours »!!

    • PolaroidMania

      Eh oui ! Pour encore beaucoup de gens, les appareils instantanés appartiennent au passé ! Alors qu’en fait il n’y a peut-être jamais eu autant de modèles et de possibilités qu’aujourd’hui…

  • Pascal

    Il faut préciser que les nouveaux films « Polaroid Originals » produits donc par la même équipe (impossible project), produisent des photos plus contrastées voir légèrement plus saturées, et plus nettes (plus de détails). J’ai essayé avec un Polaroid 636, j’ai trouvé génial de pouvoir voir si les photos sont réussies au bout de 5min, le développement complet est obtenu au bout de 10/15min (film couleur), bien entendu par la suite la chimie « travaille » encore quelque peu. Il me reste à tester avec mes 2 SX70, dont je pense que j’obtiendrais de bien meilleurs clichés et encore plus net… 🙂

    • PolaroidMania

      Hello Pascal,
      Merci pour ce retour à la fois intéressant et rassurant sur la nouvelle génération de films Polaroid Originals. J’avoue que je ne les ai pas encore testés et que je ne savais pas à quoi m’attendre en termes de progression par rapport à la génération de films Impossible précédente.
      Après avoir lu votre message, j’ai hâte d’essayer ! Si l’on se rapproche davantage du niveau de qualité et de réactivité des films Polaroid d’autrefois, c’est un grand pas en avant. D’autant que le prix des cartouches a, je crois, légèrement baissé.
      Romain