Interview Photographe Anne Locquen

Interview : Anne Locquen

Anne a débuté sa pratique de la photographie avec l'instantané il y a quelques années. Un parcours inhabituel, qui lui a permis de développer un style bien à elle, avec un goût prononcé pour les techniques visant à manipuler le support pola. Découvrez quelques unes de ses images.

Depuis combien de temps pratiquez-vous la photographie instantanée ? Quelle place occupe-t-elle dans votre production globale en photo ?
Je pratique la photographie instantanée depuis 6 ans environ. J’ai commencé la photo par la photographie instantanée d’ailleurs, que je pratique de façon quasi exclusive. Je me suis mise à l’argentique récemment et le temps me manque pour explorer cette technique. J’espère bientôt pouvoir m’y mettre plus sérieusement !

Qu’est-ce qui vous plait avec l’instantané et que vous ne retrouvez pas ailleurs ?
Le grain si particulier du pola ! Et le fait d’avoir l’image tout de suite, ça c’est extraordinaire ! Désormais avec le numérique, les photos sont stockées sur un disque dur mais avec le pola, comme l’argentique d’une façon générale, les images sont matière, elles sont palpables.
J’aime beaucoup également la taille de l’image, qui convient bien au type de travail que je fais, assez intime.
Et puis c’est one-shot, ça passe ou ça casse. On peut recommencer, certes, ce que je fais souvent d’ailleurs, mais lorsque l’on obtient ce que l’on veut dès la première prise de vue, c’est une vraie grande satisfaction !

Photo Anne Locquen
Photo Anne Locquen
Photo Anne Locquen

Quels sont les différents appareils que vous utilisez ?
J’ai deux SX-70 folding, un slr 680, un 600 SE et un 180.

Vos photos montrent un grand sens artistique et une belle dose de créativité avec le support pola. Quelles sont les différentes techniques de manipulation que vous utilisez ?
J’utilisais beaucoup les techniques du lift en nettoyant bien totalement l’image pour qu’elle ne soit plus qu’un film transparent, ainsi que la technique des transparences, pour pouvoir les superposer sur un autre pola. Mais malheureusement, avec les nouveaux films Polaroid Originals, qui ont bien baissé en qualité, c’est devenu quasi impossible… Donc je me retrouve assez orpheline… Je tente d’autres choses, comme la double exposition avec le SX-70. J’aimerais également essayer la récupération de négatif sur pack Intégral.

Avez-vous un type de film (Peel-apart, polaroid…) ou une édition (Round Frame, Duochrome…), préférés ?
Je suis très, très fan de l’édition Round Frame. Ce serait très, très chouette que Polaroid Originals se décide à en refaire.
Pour ce qui est des films peel-apart, j’adore le 669, dont il doit me rester 2-3 packs et du Chocolate.

Photo Anne Locquen

Pouvez-vous me présenter une de vos photos instantanée ou bien une de vos séries dont vous êtes particulièrement satisfaite ?
Je suis assez contente de cette image que nous avons réalisée avec mon modèle fétiche, un dimanche de balade estivale. Nous étions sur un chemin côtier au bord de la falaise et ces petits nuages qui étaient juste au dessus de la falaise me faisaient de l’œil. L’idée est venue de réussir à me placer dans un de ces nuages et de réaliser cet autoportrait. Il y avait du monde sur ce chemin qui nous regardait avec pas mal d’étonnement… ! Surtout lorsque je me mettais à courir pour réussir à me placer avant les 10 sec du timer… Finalement deux essais ont suffi à sa réalisation.

Photo Anne Locquen

Combien de polaroids compte votre collection ? Suivez-vous une méthode particulière pour les archiver ?
Je ne sais pas trop, peut-être 400. Je n’ai aucun classement particulier, à mon grand désespoir… Je suis assez bordélique avec mes images. Le seul classement que j’effectue, c’est de séparer les polas pack 100 des autres. Sinon ils sont tous rangés dans des petites pochettes crystal, puis dans des boites en plastiques hermétiques.

Quels sont les photographes, ou artistes issus d’autres univers que la photo, qui vous inspirent le plus ?
Il y en a énormément ! Je suis une grande fan du travail d’Alix Cléo-Roubaud. De Francesca Woodman, de Cindy Sherman et de Tamara Dean également. Ensuite, les photographes dont je suis fan m’inspirent forcément, même si leurs univers sont éloignés du mien : Nan Goldin, Gabrielle Duplantier, Mark Cohen, Stéphane Mahé, Stéphane Duroy, Harry Gruyaert, Yusuf Sevincli, Saul Leiter, Koudelka et tellement d’autres…

Photo Anne Locquen
Photo Anne Locquen
Photo Anne Locquen

Découvrez d'autres photographes