Cécile La Fille Renne

Interview : Cécile, La Fille Renne

Cécile, plus connue sous le nom de la Fille Renne, est une grande pratiquante de photo argentique, et une collectionneuse chevronnée. Une passion qui l'amène à expérimenter avec différents films et formats en instantané. Découvrez son univers et son approche du polaroid.

[Modèles du bandeau de l’article: Spooky Valentine / Pau]

Qu’est-ce que l’instantané t’apporte de plus que l’argentique « classique », que tu pratiques beaucoup par ailleurs ?
Pour moi la pratique n’est pas la même. Utiliser de l’instantané par rapport à une pellicule 35mm revient à un nombre de photos encore plus limité et des images plus onéreuses. Il y a une nécessite de réfléchir encore plus au sujet, au cadrage, aux réglages. L’erreur n’est pas permise. Je me force souvent à m’arrêter à un seul essai, ce qui peut être très frustrant (d’autant plus lorsque je travaille avec un boîtier basique qui ne permet pas de viser ou de faire une mise au point précise).

Et malgré tout, avoir le tirage dans les mains et voir l’image apparaître dès la prise, cela reste un petit moment magique. J’adore cette sensation, et pouvoir avoir déjà plein d’images lors d’un shooting ou d’un voyage. Je patiente un peu mieux avant le développement des pellicules.

Photo La Fille Renne
Photo La Fille Renne
Modèle : Sabrina Sako

Quand tu pars en voyage, est-ce que tu essayes toujours de glisser un appareil instantané dans ton sac, ou bien c’est plutôt la cerise sur le gâteau, s’il te reste de la place ?
Malheureusement c’est souvent la cerise sur le gâteau. J’essaie de voyager le plus léger possible et ce n’est pas forcément évident de caser un Instax 100 dans un petit sac de voyage par exemple. Mais j’ai fait l’effort pour la Laponie cet été et je ne regrette pas du tout avec la cinquantaine d’Instax Wide que j’ai pu ramener.

Quel est ton appareil instantané favori, celui que tu utilises le plus souvent ?
Cela change assez régulièrement en fonction des ajouts dans ma collection, mais pour le moment je dirai le Polaroid SX-70 Alpha pour le format Polaroid SX-70 (c’est un reflex, donc ultra agréable de pouvoir cadrer et faire une mise au point précise). Mais j’aime aussi beaucoup le Polaroid Automatic 300 Land Camera (format packfilm 100) et l’Instax 100 (format Instax Wide).

Tu prends parfois des photos Instax, mais tu sembles préférer le format Polaroid classique… Je me trompe ?
Je n’ai pas forcément de préférences, cela dépend déjà des opportunités, puisque je teste régulièrement des appareils aux formats Instax pour la marque Lomography (comme les Lomo’Instant Wide ou Lomo’Instant Square) et des films Polaroid Originals pour le shop de Poulette Magique.

Je trouve que la chimie des films Polaroids Originals et son instabilité apporte une certaine magie mais cela peut être frustrant. Et puis le format est iconique et le rendu avec les reflex SX-70 est incroyable.

Les Instax sont beaucoup plus accessibles financièrement, les couleurs ont un rendu hyper fidèle et le format Wide est vraiment agréable. J’ai bien apprécié aussi le format Square.

Je suis très nostalgique du format packfilm 100, pour la taille du tirage et surtout le processus : tirer à grand coup le négatif de l’appareil, calculer temps/température, séparer à la main le négatif du positif pour voir apparaître l’image, … j’ai hâte que quelqu’un se remette à en produire.

Photo La Fille Renne
Photo La Fille Renne
Modèles : Raphaela Icguane / Cyrille

De toutes les éditions spéciales que tu as pu tester en instantané, laquelle est ta préférée, et pourquoi ?
Appareil ou film ? Pour les appareils, j’ai pu tester, grâce à la collectionneuse Poulette Magique, des Polaroid assez sympas : Polaroid Barbie, Polaroid Hello Kitty, Polaroid McDonald’s, Polaroid SpiceCam (celui des Spice Girls) et le Polaroid Taz. C’est chouette de pouvoir manipuler ces appareils mais en termes de rendu, ils sont nuls. Ce sont des appareils pour format 600 des années 90 avec lentille en plastique et cadrage approximatif.

Pour les films, j’ai testé pas mal d’éditions spéciales avec des motifs ou couleurs particulières sur le contour, d’Impossible Project ou de Fujifilm. Ma préférée est sans doute l’Instax Mini Pokemon, parce que c’est juste complètement WTF d’avoir des Pikachu tout autour d’une photo de nu. Dans le même genre le film Polaroid Originals avec les dessins de Keith Haring est beau.

J’apprécie également les éditions duochromes d’Impossible et Polaroid comme la rose ou la bleue, mais je les trouve difficile à utiliser. Souvent le résultat est sombre et pas assez contrasté.

Peux-tu me présenter une photo instantanée de ta collection que tu es particulièrement heureuse d’avoir prise ?
C’est un Instax pris cet été en Finlande. J’ai voyagé deux semaines en Finlande et Norvège, probablement le voyage le plus marquant de ma vie. J’ai pris cette photo le soir (le soleil ne se couche pas à cette période) pendant que mon partner in crime se lavait dans un lac. Le cadrage, le flare, le soleil noir, la position du sujet, le reflet, … ce cliché est une incroyable bonne surprise.

Photo La Fille Renne
Modèle : Woden

Combien de photos instantanées compte ta collection ? As-tu une méthode particulière pour les ranger et les archiver ?
Environ 800 clichés. Je les range dans des albums (par format et par ordre chronologique), c’est le meilleur moyen pour y jeter un coup d’œil de temps en temps.

Quels sont les photographes, ou artistes issus d’autres univers que la photo, qui t’inspirent le plus ?
Je pourrais en donner des centaines. Mais là comme ça à chaud … Andreas H. Bitesnich, Nadav Kander, Wolfgang Tillmans, Annette Pehrsson, Louis Dazy, Bracket, Romy Alizée, Andrew Janjigian, Andrej Russkovskij, Vex Ashley, Cam Damage, Brittany Markert, Laure Makabresku, …

Photo La Fille Renne
Photo La Fille Renne
Photo La Fille Renne
Modèles : Docteur Napalm / Spooky Valentine / Vincent

Découvrez d'autres photographes