Appareils Lomo'Instant de Lomography

La photo instantanée chez Lomography



Tout un pan de la gamme de produits commercialisée par Lomography se consacre à la photographie instantanée. D’une part via les appareils : Lomo’Instant, Lomo’Instant Automat, Lomo’Instant Wide, mais aussi du côté des accessoires, avec les dos instantanés (les “Instant Back”) pour les boîtiers phares de la marque : Diana F+, Lomo LCA…
Voici un tour d’horizon des différentes solutions proposées en 2016 par Lomography aux fans de polaroids et autres amoureux de l’instantané.

Lomography ne fabrique pas de films instantanés mais propose en revanche des appareils fonctionnant avec les films Instax de Fujifilm, en formats Wide et Mini.
Pour rappel, ces films Instax Wide et Mini se basent sur la même émulsion, mais se distinguent par leurs dimensions : 5,4 x 8,6 cm au total pour le format Mini, avec une image occupant 4,6 x 6,2 cm sur cette surface, contre un format Wide de 8,6 x 10,8 cm, sur lequel l’image couvre un rectangle de 6,2 x 9,9 cm.

Le Lomo’Instant

Le Lomo'Instant et ses objectifs complémentaires.

Le Lomo’Instant et ses objectifs complémentaires.

Le Lomo’Instant utilise pour consommable le plus petit des formats Instax de Fujifilm. Il s’agit d’un appareil à objectifs interchangeables : outre son objectif intégré équivalent à un 27mm, le boitier peut en effet accueillir des objectifs fisheye, portrait ou encore macro.

Le Lomo’Instant ne déclenche qu’au 1/125s ou en pose Bulb, mais il dispose en revanche de toutes les ouvertures de diaphragme comprises entre f/8 à f/32.
Le boîtier se décline en de multiples éditions : Milano, San Sebastian, Honolulu… Il y en a pour tous les goûts et c’est une des grandes forces de Lomography que de proposer pour ses appareils de nombreux designs.

Bientôt la relève avec le Lomo’Instant Automat ?

Le Lomo'Instant Automat qui sortira fin 2016 devrait s'imposer comme le successeur du Lomo'Instant.

Le Lomo’Instant Automat qui sortira fin 2016 devrait s’imposer comme le successeur du Lomo’Instant.

Lomography a lancé fin août 2016 un projet KickStarter visant à développer un nouvel appareil : le Lomo’Instant Automat, qui pourrait bien se positionner comme le successeur du Lomo’Instant. Ce boîtier prévu pour une commercialisation fin 2016 fonctionne également avec les pellicules Instax Mini et se présente comme un appareil performant sur la mesure de l’exposition.

En dehors d’un design complètement repensé, les différences vis à vis du Lomo’Instant ne sont pas limpides puisque ce nouveau boîtier reprendra plus ou moins la même recette, avec un lot de trois objectifs.

Le lomo’Instant Wide

La famille Lomo'Instant Wide

La famille Lomo’Instant Wide compte moins de déclinaisons que celle du Lomo’Instant, au delà des classiques coloris noir et blanc.

Le Lomo’Instant Wide fonctionne, comme son nom l’indique, avec le format Instax Wide et fait figure de cousin du Lomo’Instant. Il partage des caractéristiques communes avec ce dernier dans la mesure où il peut lui aussi être équipé de différents objectifs. Si l’objectif de base est un 90mm (équivalent à un 35mm), l’appareil est également vendu dans des kits comprenant des objectifs grand angle et macro. Le Lomo Instant Wide, relativement encombrant, existe dans quelques finitions différentes : Central Park, Portobello Road, ou encore les classiques coloris noir ou blanc.

Les dos instantanés (ou Instant back)

Le Lomo LCA équipé de son dos instantané (Instant Back)

Le Lomo LCA équipé de son dos instantané (Instant Back)

Lomography n’est jamais à court d’idées pour réinventer la photo argentique et développer des idées autour de ses toy cameras. Les appareils les plus emblématiques de la marque comptent d’innombrables accessoires qui font de ces boîtiers tout en plastique de véritables objets d’expérimentation pour tous les Lomographes en herbe.

Parmi les accessoires les plus insolites, et parmi les plus onéreux destinés à ces appareils se trouvent des dos pour la photo instantanée. Le Diana F+ Instant Back, par exemple, se monte en lieu et place du dos par défaut de l’appareil, complètement détachable. Le kit comprend également un petit complément optique qui vient se greffer derrière l’objectif. Il accueille les cartouches d’Instax Mini et permet donc, en l’espace de quelques manipulations assez simples, de transformer le Diana F+ en appareil instantané.
Avec une gamme très complète d’accessoires, les plus créatifs trouveront là de quoi décliner à l’infini les combinaisons dictées par leurs élans d’inspiration.

Le Lomo L-CA et le Bel Air, autres produits iconiques de Lomography, bénéficient également d’un dos instantané.

Conclusion

Lomography n’est donc pas en reste, en ce qui concerne la photo instantanée, avec plusieurs produits qui s’appuient sur les films Instax popularisés par Fujifilm. Les fans de la marque peuvent compter sur des boîtiers 100% instantanés, caractérisés par des designs un peu moins impersonnels, plus artsy que ceux des appareils de Fujifilm. Ces appareils comptent tous plusieurs compléments optiques et de multiples accessoires qui enrichissent l’expérience.

Mais Lomography sait également faire preuve d’ingéniosité avec des produits qui permettent de transformer ses toy cameras les plus célèbres en “polas” consommant de la pellicule Instax. Une autre façon d’attirer un public déjà conquis par l’argentique à s’essayer à l’instantané.

Les photos qui illustrent cet article appartiennent à Lomography. Tous droits réservés.