Photo prise avec la lentille macro du Lomo Instant Automat de Lomography

Réussir ses photos macro avec le Lomo Instant Automat



Les Lomo Instant Automat et Lomo Instant Automat Glass, appareils distribués par Lomography, sont de véritables couteaux suisses de la photo instantanée. En dehors de leur optique, ces appareils sont quasi identiques dans la mesure où il proposent des fonctions et des compléments optiques similaires. Grâce à une lentille de close up qui se visse sur l’objectif, ils peuvent notamment prendre des photos sur une distance très courte, de 10 cm. Une performance imbattable sur le segment de l’instantané, et très amusante.

Les Lomo Instant Automat et Lomo Instant Automat Glass sont des appareils phares de la gamme instantanée de Lomography. Ils utilisent tous deux le format Instax Mini de Fujifilm. Leurs optiques sont toutefois différentes. Celle du Lomo Instant Automat, en plastique, est une focale de 60 mm (équivalent 35 mm). Le Lomo Instant Automat Glass dispose pour sa part d’un objectif en verre, et d’une longueur focale plus courte, plus grand angle : 38 mm (équivalent 21 mm).

Ces appareils sont notamment livrés avec une série de gadgets, parmi lesquels se trouve un complément macro. Il s’agit d’une lentille qui se visse sur l’objectif et qui fonctionne comme une loupe de grossissement. Elle permet de réduire la distance de mise au point pour des prises de vue à des distances de seulement 10 cm. Cette distance est indicative, la mesure n’est pas scientifique, mais approximative.

Voici comment tirer le meilleur parti de cette fonctionnalité pour obtenir des petits clichés créatifs et originaux.

Avant de vous lancer, assurez vous que vous disposez donc, en complément de votre Lomo Instant Automat et de ses accessoires :

  • D’une pile pour utiliser le déclenchement à distance à l’aide du bouchon d’objectif qui fait aussi office de télécommande
  • D’un petit trépied, type Gorillapod ou Pixi Evo. Cela peut aider, même si ce n’est pas obligatoire

1 – Choisissez votre sujet avec soin

Considérez des objets de petite taille, ou des détails de plus gros objets. Des objets que vous pouvez en tout cas manipuler à loisir, ou devant lesquels vous pouvez placer votre appareil en disposant d’une marge de manœuvre pour ajuster la distance au sujet.
Évitez bien sûr les sujets en mouvement ! Ils sont à proscrire, car vous allez avoir besoin de fixer et de stabiliser la scène et le matériel au maximum.

Deux petites scènes faites avec le Lomo Instant Automat Glass, peut-être le meilleur appareil photo "polaroid" fonctionnant avec le film Instax Mini.

Deux petites scènes faites avec le Lomo Instant Automat Glass, peut-être le meilleur appareil photo « polaroid » fonctionnant avec le film Instax Mini.

2 – Stabilisez votre appareil

Pour cette raison vous devriez essayer d’apporter un maximum de stabilité à votre appareil en le mettant sur trépied, en le posant sur une table ou bien éventuellement à même le sol. Cela vous permet de mieux évaluer la distance entre l’appareil et le sujet. Vous cherchez à les séparer de 10 cm environ. C’est ce qu’indique le manuel et vous pouvez vous référer à cette valeur pour point de départ. Elle peut toutefois ne pas être exacte à 100%.

Vous serez très probablement amené à revoir légèrement la distance et le placement de l’appareil après votre première image. Si vous n’avez pas du tout le compas dans l’œil et que vous craignez de vous planter sur la mesure de cette distance, vous pouvez toujours vous aider d’une règle.

Si vous n’avez pas de trépied, posez votre Lomo Instant Automat à même le sol ou sur un meuble, mais en tout cas ne faites pas l’erreur de prendre la photo à main levée. Nous allons voir qu’il y a d’autres raisons pour lesquelles vous avez besoin de vos mains.

3 – Effectuez les bons réglages sur votre appareil

Après avoir vissé la lentille sur l’objectif, faites bien attention à choisir le bon réglage de distance sur l’appareil. Pour ce point, il faut vous référer à la notice d’utilisation des compléments optique, livrée avec votre appareil et ses accessoires. Elle préconise de vous placer sur le premier réglage de distance : 60 cm dans le cas du Lomo Instant Automat, et 30 cm dans celui du Lomo Instant Automat Glass. Une différence qui s’explique par le fait que les deux modèles sont équipés d’objectifs présentant des focales différentes.

4 – Coupez le flash

Vous allez devoir vous assurer que le flash est coupé. Désactivez-le avec la touche adéquate au dos de l’appareil. La LED correspondante doit être éteinte. En effet, sans cela, vous allez cramer votre sujet, à coup sûr. Le flash n’est pas conçu en effet pour prendre des photos sur une distance aussi courte. L’appareil ne peut pas deviner que vous faites une photo sur un plan si rapproché. Il n’a aucun moyen non plus de doser l’intensité du flash pour prendre cela en compte.

Se passer du flash signifie également que vous allez avoir besoin de laisser entrer davantage de lumière dans l’appareil, et donc que l’appareil va généralement compenser en allongeant le temps de pose. Vous comprenez maintenant pourquoi il est crucial de fixer l’appareil. A main levée, avec un temps de pose long, vous auriez toutes les chances d’obtenir une photo floue.

5 – Oubliez le viseur

Ce point ci est particulièrement important. À cette distance, ce que vous voyez à travers le viseur n’a plus rien à voir avec l’image que l’appareil fixe sur le film. Il y a un décalage très important entre ce que vous voyez à travers le viseur et ce que l’appareil voit réellement, à travers l’objectif. Il vient du fait que l’appareil n’est initialement pas conçu pour prendre des photos sur une si courte distance. Il s’agit d’un effet de parallaxe, phénomène bien connu en photo.
Mais comment cadrer, comment composer votre image ? Eh bien, vous devez vous affranchir complètement du viseur, et “viser” directement avec l’objectif. En clair, il s’agit de placer votre sujet directement dans l’axe de celui-ci, et à son niveau. Ce n’est pas évident au départ, mais après un premier essai vous allez très vite comprendre où vous vous situez.

Disposez votre sujet dans l’axe direct de l’objectif du Lomo Instant Automat. Le viseur n’est plus d’aucune utilité. N’essayez même pas de vous en servir, il vous induirait en erreur. Lorsque la photo sort de l’appareil, cueillez la délicatement sur le côté de l’appareil mais évitez de bouger celui-ci. En effet vous voudrez peut-être procéder à des ajustements après ce premier essai, et vous n’avez pas envie de devoir repartir de zéro.

6 – Composez votre scène

Dans la mesure où la plage de netteté est très réduite et que vous allez avoir du mal à identifier au départ sur quel point du sujet elle va se faire précisément, essayez de composer votre image avec des éléments intéressants répartis sur différents plans. Étalez-les sur une profondeur de 7 cm, allant de 8 à 15 cm. De cette façon, il y aura forcément quelque chose de bien net sur l’image. Vous pourrez voir où le point de netteté se fait et ajuster en conséquence.

7 – Soignez les détails

C’est bien connu, le diable est dans les détails. Pensez à tout, et notamment à votre arrière plan. Si vous cherchez à créer une petite scénette réaliste par exemple, veillez à ce que les détails du fond ne vous trahissent pas, ou ne viennent gêner la lecture de l’image. Essayez d’épurer autant que possible le fond ou d’obtenir un fond uni. Travaillez par exemple avec un fond uni, ou bien épuré au maximum, afin qu’aucun élément flou en arrière plan ne prenne trop d’importance ou ne vienne perturber la lecture de l’image.

Deux barbares surpris à l'orée des bois. La plage de netteté est très courte. Armez-vous de patience et de persévérance pour obtenir le résultat souhaité.

Deux barbares surpris à l’orée des bois. La plage de netteté est très courte. Armez-vous de patience et de persévérance pour obtenir le résultat souhaité.

8 – Y’a plus qu’à déclencher !

Votre composition est au poil ? Vous n’avez plus qu’à déclencher. Avec la télécommande infrarouge du bouchon d’objectif, bien sûr. En appuyant directement sur le déclencheur placé sur l’appareil vous risqueriez d’imprimer un léger mouvement à celui ci, et vous pourriez vous retrouver avec une flou de bougé ou ruiner la composition. Nous l’avons dit plus haut : veillez bien à avoir une pile avant de vous lancer dans l’aventure.

9 – Ajustez et perfectionnez

En suivant ces conseils à la lettre, vous maximisez vos chances de réussite dès votre première vue. Sachez toutefois qu’il est difficile (ou même impossible ?) d’anticiper le cadrage à la perfection du premier coup. Aussi, c’est en observant la première photo se développer que vous verrez à quel point vous êtes proche du résultat attendu. Vous pourrez ensuite procéder aux petits ajustements. Comme souvent, c’est en persévérant que l’on obtient les meilleurs résultats.

Bien utilisés, les Lomo Instant Automat peuvent vous offrir des focus saisissants sur des éléments miniatures, et vous ouvrir les portes d’un monde nouveau !