Appareil Instax Mini 90 Neo Classic de Fujifilm

Test de l’Instax Mini 90 Neo Classic (Fujifilm)



L’Instax Mini 90 Neo Classic tient le haut du panier dans la gamme Instax Mini. Il se présente comme l’appareil photo instantané le mieux équipé de tous les petits polaroids à la sauce Fujifilm. Qu’a-t-il de plus que les autres boîtiers Instax ? Quelles sont ses faiblesses ? Voici mon avis sur l’Instax Mini 90.

Design

L’Instax Mini 90 Neo Classic est habillé d’un revêtement imitant le cuir. Vous avez le choix entre deux coloris pour cet appareil : marron ou noir. Atout de première importance, le boîtier est très compact et relativement plat. Il peut tenir dans une poche de manteau, même s’il paraît judicieux de le bichonner un minimum en s’équipant d’une housse de transport.

Avec sa structure grise et son revêtement noir ou marron, le 90 Neo Classic emprunte certains codes caractéristiques du design vintage des boîtiers argentiques. Une tendance que Fujifilm a d’ailleurs reprise et appliquée à sa gamme d’appareils numériques, ces dernières années.

Fonctionnement

Toutes les fonctions de l'Instax Mini 90 Neo Classic sont regroupées au dos  du boîtier.

Toutes les fonctions de l’Instax Mini 90 Neo Classic sont regroupées au dos du boîtier.

L’appareil est le seul de la gamme Mini à fonctionner non pas avec des piles mais avec une batterie rechargeable sur secteur. Il s’allume et s’éteint avec un interrupteur circulaire situé en façade, au-dessus de l’objectif.

Le Mini 90 Neo Classic est l’appareil de la gamme Instax Mini le mieux pourvu en fonctions. Il met un large panel d’outils à disposition pour vos prises de vue.

Les fonctions de l’appareil sont regroupées sur une ligne de boutons accessibles au dos du boîtier. On retrouve dans l’ordre :

  • le mode macro pour les courtes distances,
  • la correction de l’exposition,
  • le retardateur,
  • la touche Mode, que nous détaillerons plus bas.
  • le contrôle du flash
  • et enfin un écran digital qui affiche, outre le rappel des réglages en cours, le nombre de poses restantes dans la cartouche photo

Mode macro

Si vous souhaitez prendre des photos en gros plan, activez le mode Macro. Il vous offrira une netteté optimale pour les sujets situés de 30 à 60 cm. Lorsque ce mode est activé, le viseur s’ajuste pour cadrer au mieux en tenant compte de l’effet de parallaxe. Très utile pour visualiser le cadrage final avec précision. Peu d’appareils instantanés peuvent se targuer d’offrir cette fonction.

Retardateur

Le retardateur vous laisse le choix entre deux réglages : photo one shot, ou deux photos prises successivement. Dans les deux cas, le minuteur repose sur une durée de dix secondes avant déclenchement. Un système assez similaire à celui de l’Instax Mini 70.

L'instax Mini 90 vous laisse travailler avec un large éventail d'outils pour composer vos images.

L’instax Mini 90 vous laisse travailler avec un large éventail d’outils pour composer vos images.

Flash performant

Le flash de l’Instax Mini 90 Neo Classic est le plus poussé de la série des Instax, puisqu’il se règle trois positions différentes : fonctionnement auto, flash conçu pour réduire l’effet yeux rouges et flash off. L’Instax Mini 90 est à ce titre le seul appareil de la gamme à vous proposer une désactivation complète du flash. Il s’agit là encore d’une fonction essentielle, et d’un des plus gros points forts de l’appareil. En coupant le flash vous pouvez en effet éviter un déclenchement intempestif susceptible de cramer votre sujet. Fort appréciable, notamment lorsque vous photographiez des sujets très proches à l’aide du mode macro.

Correction de l’exposition

Autre caractéristique propre à l’Instax Mini 90 : la correction d’exposition avec la touche L. Vous pouvez jongler entre trois positions pour ajuster la luminosité de votre image : claire, plus claire (disponible dans certains modes uniquement), sombre. Très pratique pour corriger le tir après un premier essai qui ne répond pas à vos attentes.

Modes : du choix !

La touche Mode est enfin celle à laquelle vous devriez avoir recours le plus régulièrement. A travers elle vous pouvez sélectionner le mode de prise de vue qui se prête le mieux à votre sujet. Les différents modes entre lesquels vous pouvez jongler sont les suivants :

  • Fête
  • Paysage
  • Enfants
  • Double exposition
  • Bulb (pose longue)

Pour sélectionner un mode, vous pouvez appuyer plusieurs fois successives sur la touche Mode, ou bien activer celle-ci une première fois puis naviguer d’un mode à l’autre avec la bague située autour autour de l’objectif, ce qui s’avère un peu plus pratique, plus rapide.

L'Instax Mini 90 Neo Classic utilisé avec un film peu commun, NYC Edition

L’Instax Mini 90 Neo Classic utilisé avec un film peu commun, NYC Edition

Fête

Avec ce mode, le temps de pose est relativement long et s’accompagne d’un bon coup de flash. Ce mode s’appuie donc sur la technique de synchro lente bien connue en photographie. En intérieur, dans un contexte où la lumière est insuffisante et artificielle, l’idée est de figer votre sujet sur un fond flou.

Paysage

Le réglage le plus adéquat pour les sujets lointains. Ne vous laissez pas influencer par le picto symbolisant une montagne. Ce mode ne doit pas en effet n’être réservé qu’aux seuls paysages champêtres. Privilégiez-le dès que votre sujet se trouve à une distance de 3m.

Enfants

Fujifilm a pensé à beaucoup de choses avec cet appareil, y compris aux parents qui cherchent à immortaliser leurs enfants turbulents. Ce mode, qui favorise les temps de pose courts et le recours au flash pour fixer le mouvement, paraît tout désigné pour saisir sur le vif les petits qui ont la bougeotte et ne tiennent pas en place. Bon, de façon générale on peut se fier à ce mode quand il s’agit de saisir au mieux les sujets en mouvement.

Double exposition

Le 90 Neo Classic est le seul modèle de la gamme Instax Mini à disposer d'un mode Double exposition

Le 90 Neo Classic est le seul modèle de la gamme Instax Mini à disposer d’un mode Double exposition

Activez ce mode pour prendre deux photos à la suite sur une même pose. La photo ne sera pas éjectée après le premier déclenchement, mais seulement après le second. Toujours sympa à expérimenter, même si les résultats ne sont pas forcément à la hauteur des espérances. Eh oui. La double exposition, c’est tout un art. Soulignons au passage que la double exposition est une autre fonction exclusive au Neo 90, dans la gamme Instax de Fujifilm.

Pose longue

Le mode B (pour Bulb) correspond au mode pose longue, que l’on trouve classiquement sur les appareils photos experts. Le diaphragme restera ouvert tant que vous maintiendrez le déclencheur enfoncé, sur une durée maximale de 10s. Bon, on ne va pas se mentir, ce n’est pas le système idéal. Pas sûr en effet que les 10s soient suffisantes pour faire de la photo de nuit par exemple. Par ailleurs, en déclenchant et en gardant le doigt pressé sur l’appareil, vous risquez de provoquer un flou de bougé. Essayez, pour optimiser les résultats, de fixer solidement l’appareil sur trépied.

Sur le terrain

Ce qui fait tout l’intérêt de l’Instax Mini 90, et le positionne comme véritable boîtier expert, au top de son segment, c’est la possibilité de combiner toutes ces options entre elles pour s’adapter au mieux à la situation et réussir ses images.

Quelques exemples :

  • Pour photographier une personne en situation de contre-jour, je peux choisir de forcer le déclenchement du flash pour éviter que la mesure de l’exposition se fasse sur l’arrière plan lumineux et que mon sujet soit trop sombre sur la photo.
  • Ou bien, dans les mêmes conditions, si je souhaite au contraire maximiser l’effet de silhouette noire se découpant sur un fond lumineux, je peux basculer le flash en position off pour être certain qu’il ne se déclenche pas.
  • Je pourrais d’ailleurs prendre cette seconde option comme un point de départ se prêtant bien à une double exposition. Si j’obtiens en effet une silhouette sombre se détachant sur un fond clair et que je réalise par dessus une second exposition, le sujet de la seconde photo remplira la silhouette mais sera absent du fond clair. En paramétrant sur la seconde exposition un réglage macro, je peux par exemple photographier, plein cadre, le feuillage d’un buisson bien dense qui donnera une belle texture végétale.

Vous le voyez, la profondeur des réglages de l’Instax Mini 90 vous permet d’envisager les choses de façon créative, de penser réellement à la construction de vos images. Une approche nettement plus difficile avec les modèles d’entrée de gamme.

Sur le terrain, cet arsenal d’outils vous permet aussi, voir surtout, d’optimiser un résultat suite à une première photo décevante ou qui ne vous donne pas pleinement satisfaction. Car attention, par défaut l’Instax Mini 90 ne délivre pas nécessairement de meilleures images que ses camarades plus abordables de la gamme Mini. Parmi les points que l’on peut lui reprocher, citons la mesure de l’exposition, qui laisse notamment à désirer. Le viseur, quant à lui, ne donne qu’une idée approximative du cadrage final. Sur l’image obtenue sur papier, la scène se révèle souvent plus large que celle composée à travers le viseur.

Verdict

Désactivation du flash, double exposition, ajustement de la luminosité... dans la gamme Instax Mini, ces fonctions ne sont disponibles que sur le 90 Neo Classic.

Désactivation du flash, double exposition, ajustement de la luminosité… dans la gamme Instax Mini de Fujifilm, ces fonctions ne sont disponibles que sur le 90 Neo Classic.

Le Fujifilm Instax Mini 90 Neo Classic embarque, au cœur d’un boîtier léger et compact, un joli lot de fonctions qui vous laisse une belle marge de manœuvre sur le plan des réglages. Sa richesse d’options, son côté sérieux mais cool en font tout simplement le meilleur appareil instantané au format Instax Mini. Il fera le bonheur des photographes avertis, qui ont un minimum d’exigences et n’aiment pas laisser trop de place au hasard pour leurs prises de vues.

Avantages de l’Instax Mini 90 Neo Classic

  • Appareil très compact
  • De nombreuses fonctions qui peuvent être combinées
  • Le seul Instax Mini avec un contrôle fin du flash !

Inconvénients de l’Instax Mini 90 Neo Classic

  • Mesure d’exposition sujette aux erreurs
  • Viseur étroit et qui manque de précision
  • Qualité d’image pas meilleure que sur les autres appareils Instax