Lomo'Instant Automat par Lomography

Une rentrée pleine de surprises pour la photo instantanée



Cette rentrée 2016 s’avère très active pour tous les acteurs de la photographie instantanée. Lomography a lancé sur Kickstarter un nouveau projet d’appareil instantané qui a rencontré un succès immédiat et s’est trouvé financé en un rien de temps. The Impossible Project a confirmé la sortie de deux nouveaux films à l’automne. Même combat chez Fujifilm, qui s’apprête à distribuer un film Instax Mini noir et blanc.

Lomography finance son dernier appareil sur KickStarter

Lomography, qui n’en est plus à son coup d’essai dans ce domaine, planche actuellement sur un nouveau boitier instantané, le Lomo Instant’Automat. Lancé sur KickStarter le 31 août, ce projet a rencontré comme à chaque fois un franc succès et a su très vite trouver de nombreux contributeurs. L’objectif de financement a été atteint en moins d’une journée seulement, ce qui confirme que la marque dispose d’une fanbase très enthousiaste.
Cet appareil qui utilisera les films Instax Mini de Fujifilm sera à son lancement décliné en 4 designs différents. Il pourra fonctionner avec un kit de trois objectifs. Si l’accent est mis sur ses automatismes de fonctionnement pour l’exposition des images, l’appareil disposera néanmoins de fonctionnalités qui devraient en faire un boitier ludique et créatif.

Deux nouveaux films chez Impossible Project

Fin août, the Impossible Project a communiqué sur la distribution prochaine de deux nouveaux films : les films Black & Red Duochrome et Black & Orange Duochrome. Ces films qui seront disponibles en versions 600 devraient être assez proches du film Third Man Records Édition, que l’on trouve toujours et qui donne, lui, des photos jaunes et noires. Il s’appuie sur une formule similaire à celle du film noir et Blanc d’Impossible Project. La sortie en magasin de ces nouveaux films est prévue pour la mi septembre.

Enfin du noir et blanc pour la gamme Instax de Fujifilm

Fujifilm de son côté n’est pas en reste avec une nouvelle qui a de quoi ravir les fans de son format Instax Mini et, plus généralement, tous les amateurs d’instantané qui ont la fibre artistique. Ils étaient nombreux à réclamer un film noir et blanc chez Fujifilm, et leur souhait va être exaucé puisque Fujifilm a publié sur son site un communiqué de presse dévoilant la commercialisation prochaine de son film monochrome. Il n’est pour l’instant question que du format Instax Mini mais cette nouveauté pourrait bien concerner à terme le format Instax Wide également. Wide et Mini utilisent en effet la même base de film, mais diffèrent simplement l’un de l’autre dans leurs dimensions.
Il s’agit clairement d’un vrai plus pour l’univers Instax qui va enrichir sa gamme de films et attirer peut être convaincre une clientèle nouvelle. Le packaging montré sur le site de Fujifilm, s’il correspond bien à une version définitive, contraste d’ailleurs étonnamment, par sa sobriété et son sérieux, avec celui des films couleur.

The Impossible Project était jusqu’à présent le seul distributeur de films noir et blanc, et propose par ailleurs une palette de films bien plus large que celle disponible chez Fujifilm, avec de multiples éditions, certaines limitées, qui touchent parfois au psychédélique.

Leica entre dans la danse

Last but not least, le prestigieux fabricant allemand a annoncé le 15 septembre la sortie en novembre de son premier appareil photo instantané, le Sofort. Ce modèle, qui utilisera à terme des films couleurs et noir et blanc produits par Leica, vient concurrencer les gammes d’appareil de Fujifilm et de Lomography. Il sera vendu à un prix supérieur à celui de ses concurrents directs, autour de 279€. Si les caractéristiques ne sont pas renversantes sur le papier, la réputation de Leica n’est plus à faire en matière d’optiques, et l’appareil pourrait bien délivrer des images de grande qualité.

L’image qui illustre cet article et représente le Lomo’Instant Automat est reprise du site www.lomography.fr